L’absence de cadre universitaire établi en adéquation avec la demande et les besoins du pays en matière d’aménagement spatial et d’urbanisme ont permis toutes les audaces et les dérives spatiales que connait notre environnement aussi bien urbain que rural. Dans le flou d’une dynamique incontrôlée, nos préoccupations majeures demeurent la tentative de lancement de véritables corrections d’un héritage difficile à maitriser.
La formation que nous proposons a été conçue dans le but de concilier l’université et le secteur économique en vue de former des compétences utiles et nécessaires dans le domaine de l’urbanisme.
Devant l’inquiétude de la mondialisation et l’immortalité de la convoitise triomphante, le monde d’aujourd’hui nous met devant des enjeux urbains et sociaux de l’architecture et de l’urbanisme liés aux questions des cités et du renouvellement urbain, celle de la requalification des sites et de l’écologie industrielle, celle de l’aménagement urbain et de développement durable. Autant de sujets qui nous ont incités à concevoir les contenus de cet engagement et d’inventer de nouvelles pédagogies.
Par son contenu et son encadrement, cette filière pourra être doublement utile aussi bien pour le secteur professionnel que pour le secteur universitaire et de recherche.

Nous proposons une formation en urbanisme académique et une formation en urbanisme opérationnel, après un tronc commun de deux années.
L’enseignement d’urbanisme offre la possibilité d’exercice de la discipline aussi bien pour une durée courte comme que pour une durée longue.