A l’Université de Constantine 3, l’internationalisation est perçue comme un processus de connexion à l’extérieur qui nécessite des changements internes dans l’information, la gestion et le fonctionnement de l’établissement.

   Le Vice rectorat chargé des relations extérieures et de la coopération est responsable des partenariats institutionnels pour l’Université de Constantine 3 et toutes les entités et structures qui la composent.

    Le Vice rectorat chargé des relations extérieures et de la coopération travaille à développer et à renforcer la coopération et les échanges interuniversitaires avec des partenaires que l’Université de Constantine 3 juge stratégiques.

    Le Vice rectorat chargé des relations extérieures et de la coopération travaille à intégrer l’Université dans la dimension internationale.   

    Il conduit une stratégie qui ambitionne l’amélioration de la qualité de l’enseignement, de l’apprentissage et de l’acquisition des compétences par l’inclusion d’une dimension internationale et interculturelle.

    Nous visons une coopération de qualité et bâtir avec nos partenaires des relations basées sur le respect, le principe de la réciprocité et la recherche de l’intérêt mutuel.

    L’Université de Constantine 3 vise à offrir des opportunités internationales à tous les  acteurs de l’Université ; la mobilité des  enseignants et des étudiants est proposée comme outil de confrontation et d’excellence.

    Le Vice rectorat chargé des relations extérieures et de la coopération propose différentes formules de mobilité, allant du stage de perfectionnement (un à six mois), permettant aux étudiants doctorants une mobilité chez un partenaire étranger, en passant par les séjours scientifiques de haut niveau et participation à une manifestation scientifique (pour les enseignants chercheurs).

    Le personnel administratif et technique bénéficie de stages de formation et d’immersion assurés par des partenaires étrangers.

    Il est également possible pour nos étudiants et doctorants de menerdes stages à l’étranger dans le cadre de programmes de coopération tels que « ERASMUS + et autres » ; leur permettant ainsi de côtoyer de nombreux étudiants internationaux.

                                                                                                                               Prof C.BENABBAS